par ici les jeunes
Devenir Paysagiste : quel salaire ? Quelles études ?
Devenir Paysagiste : quel salaire ? Quelles études ?
Un paysagiste est une personne qui réalise des travaux d’aménagements extérieurs. Son travail débute par l’étude du plan, sa conception et se termine par l’aménagement de l’espace. Il exécute son métier à travers plusieurs dimensions. Ainsi, il peut œuvrer sur un grand territoire, c’est-à-dire au niveau des communes, dans les quartiers, les parcs et les jardins. En outre, l’exécution de cette activité est précédée d’une étude spécialisée. Une fois que la personne arrive à maîtriser le domaine, il aura le privilège de fonder sa propre entreprise. L’activité de cette dernière sera spécialisée en matière de paysage.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir paysagiste ?

salaire d’un paysagiste Pour devenir paysagiste, il faut suivre des formations. Tout d’abord, pour commencer l’étude, un niveau bac est essentiel. Ensuite, 3 ans après l’obtention d’un CAP, il faut acquérir un diplôme de Bac pro en aménagement paysager. Cette étude associe les cours théoriques avec les enseignements professionnels. De plus, il faut avoir un CS ou Certificat de Spécialisation en construction paysagère. En outre, pour devenir un professionnel en la matière, les études ne s’arrêtent pas là. Il faut accéder au niveau supérieur. Il faut continuer la formation pour avoir un Bac + 2. À ce stade, il faut obtenir un BTSA ou Brevet de Technicien Supérieur Agricole en aménagement paysager. Par la suite, un niveau Bac + 3 est nécessaire. En effet, il y a de nombreuses possibilités. Il faut choisir entre 4 parcours. Pour la licence professionnelle en aménagements paysagers, il faut apprendre la conception, la gestion et l’entretien. Il est aussi envisageable de passer par le Bachelor d’assistant paysagiste. Par ailleurs, la licence professionnelle en gestion d’organisations agricoles et agroalimentaires est une autre éventualité. Dernièrement, il est possible d’opter pour un Certificat de spécialisation en collaborateur du concepteur paysagiste. En poursuivant la formation, le niveau Bac + 5 peut être acquis. Il faut choisir entre 3 possibilités : étudier pour obtenir un Diplôme d’État de paysagiste ou un Master en Paysagiste-Jardinier ou encore un Diplôme d’ingénieur en paysage.

À combien s’élève le salaire d’un paysagiste ?

Au niveau de la profession, le salaire est la contrepartie du travail effectué par l’employé. Il varie selon plusieurs facteurs. Par exemple, il faut tenir compte de l’ancienneté du travailleur, le secteur de travail, son statut, son niveau d’expériences et tant d’autres. En tout cas, un jeune paysagiste peut percevoir un salaire moyen de 1 500 à 2 000 euros par mois. Pour un concepteur, il augmente à 2 123 euros par mois. Pour quelqu’un qui travaille indépendamment, son salaire varie entre 2 000 à 4 000 euros.

Quels sont les débouchés pour ceux qui ont suivi les formations paysagères ?

Premièrement, il est évident de devenir paysagiste une fois l’étude terminée. La personne peut devenir une maîtresse d’ouvrage, une artiste, une chercheuse ou conseillère CAUE ou Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et l’Environnement. Elle peut aussi devenir une conservatrice de littoral, une assistante de projet ou même une experte ou une urbaniste. Si la personne souhaite transmettre ses savoirs, elle peut devenir une enseignante.

Création d’une entreprise de paysagiste

Comme toute entreprise, il faut au préalable déterminer les activités de la future entreprise. Le type d’activité dépend généralement du métier exercé par la firme. Une fois passé par cette étape, il faut disposer de certaines qualifications concernant les produits utilisés. Ensuite, il faut se charger de la forme juridique de l’entreprise. Après, le moment est venu de se préoccuper du régime de sécurité du paysagiste indépendant. Mis à part cela, il faut tenir compte de l’imposition des bénéfices de l’entreprise. Cette dernière concerne le régime fiscal à prendre en compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.