Carrossier

Le métier de carrossier : un alliage d’art et de technique

Le métier de carrossier est indispensable dans le secteur automobile. Spécialiste de la réparation et de la modification des véhicules, il redonne vie à la tôle abîmée tout en respectant les normes en vigueur. Découvrez ici l’univers fascinant du travail du carrossier, ses principales missions et les compétences requises pour exercer cette profession.

InformationsDétails
SecteurAutomobile
Salaire débutant brutEntre 1 500€ et 1 800€
Salaire moyenEnviron 2 200€
Niveau d’études minimumCAP – BEP
Diplôme conseilléCAP Carrosserie, Bac Pro Réparation des carrosseries

Qu’est-ce qu’un carrossier ?

Le carrossier est un professionnel qui intervient sur les carrosseries des véhicules automobiles. Il se charge principalement de la réparation des dommages causés par des accidents ou des chocs, mais aussi de la personnalisation de l’apparence extérieure du véhicule. Pour cela, il maîtrise différentes techniques telles que le débosselage, le remplacement de pièces, la peinture et la finition.

Les différents types de carrossiers

Il existe plusieurs spécialités dans le métier de carrossier :

  • Carrossier-réparateur : ce professionnel effectue les réparations sur la carrosserie après un accident. Il doit être capable de redresser, remplacer ou ajuster les éléments déformés ou endommagés.
  • Carrossier-peintre : ce technicien prend en charge la mise en peinture et la finition après les réparations. Il doit maîtriser la préparation des surfaces, l’application de la peinture et les techniques de vernissage.
  • Carrossier-tôlier : ce spécialiste travaille sur la fabrication et le montage des pièces de tôle qui constituent la carrosserie d’un véhicule. Il est souvent amené à découper, plier, emboutir ou souder des éléments métalliques.

Les principales missions d’un carrossier

Le carrossier intervient dans plusieurs domaines liés à la réparation et à la modification des véhicules :

Réparations suite à un accident

Lorsqu’un véhicule subit des dommages au niveau de sa carrosserie, le carrossier est chargé d’évaluer les dégâts et de procéder aux réparations nécessaires. Pour cela, il peut être amené à :

  • Démonter les éléments endommagés,
  • Redresser ou remplacer les pièces de tôle,
  • Assembler et ajuster les nouveaux éléments,
  • Effectuer des travaux de soudure,
  • Appliquer des traitements anticorrosion.

Personnalisation de la carrosserie

Le carrossier peut également être sollicité pour personnaliser l’apparence extérieure d’un véhicule selon les souhaits du client. Dans ce cas, il se charge de :

  • Modifier la forme ou la couleur de la carrosserie,
  • Poser des accessoires esthétiques ou fonctionnels,
  • Créer des motifs ou des effets spéciaux avec la peinture.

Maintenance et entretien

Enfin, le carrossier participe à l’entretien général des véhicules en réalisant des travaux de maintenance préventive. Il vérifie notamment :

  • L’état de la carrosserie (corrosion, rayures, impacts),
  • Le bon fonctionnement des éléments mobiles (portières, capots, hayons),
  • La qualité des finitions (joints, baguettes, garnitures).

Les compétences requises pour exercer le métier de carrossier

Pour devenir carrossier, il est indispensable de posséder certaines qualités et compétences :

Maîtrise des techniques de réparation et de personnalisation

Le carrossier doit être capable d’utiliser les outils et les équipements nécessaires pour effectuer les réparations et les modifications sur les véhicules. Il doit évidemment connaître les matériaux utilisés (tôle, plastique, fibre de verre) ainsi que les méthodes de travail adaptées (moulage, soudure, collage).

Sens de l’esthétique et du détail

Le métier de carrossier demande un sens aigu de l’esthétique, car il intervient directement sur l’apparence des véhicules. Il doit être capable d’identifier les défauts et de réaliser des finitions soignées. De plus, la personnalisation de la carrosserie requiert une certaine créativité pour imaginer des designs originaux et attrayants.

Rigueur et respect des normes

La sécurité des occupants du véhicule étant primordiale, le carrossier doit travailler avec rigueur et précision afin de garantir la fiabilité des réparations effectuées. Il est également tenu de respecter les normes imposées par les constructeurs automobiles et la législation en matière de sécurité routière.

Aptitude à communiquer et à travailler en équipe

Le carrossier collabore fréquemment avec d’autres professionnels du secteur automobile (mécaniciens, électriciens, peintres) pour mener à bien ses missions. Il doit donc savoir communiquer efficacement et s’intégrer au sein d’une équipe. Par ailleurs, il est amené à dialoguer avec les clients pour comprendre leurs attentes et leur proposer des solutions adaptées.

Ces articles pourraient vous intéresser :

info

Ceci se fermera dans 0 secondes